ILT : LE BONUS FURTIF ET DISCRETIONNAIRE !

 

L’expertise sociale menée par le CE avant l’été a permis de détailler l’ensemble de la rémunération variable de l’UES sur 2017 soit une masse de 9 Millions d’euros annuels environ (Source d’information rapport d’expertise CE METIS 2018 sur politique sociale UES EDF EN)

Les 3 concepts principaux sont:  -la prime de bonus qui représente environ 50%   -la prime d’intéressement long terme qui pèse 30% -les primes exceptionnelles 4 %

La grande majorité des élus ignoraient l’existence et/ou l’ampleur du système d’intéressement long terme dit ILT et ont découvert avec stupeur l’opacité du système réel de rémunération.

Alors que les discussions lors des NAO salariales achoppent couramment pour 0,3% sur l’enveloppe d’augmentation annuelle, soit 150 keuros environ, la direction répartit sur un peu plus de 92 salariés une enveloppe rondelette et discrétionnaire de 2,7 millions d’euros sur l’année 2017 soit 30 000 euros en moyenne (certain percevant au total jusqu’à 175000 euros en variable), en progression spectaculaire de 14% par rapport à 2016 où ce dispositif ne concernait que 81 salariés.

La répartition du variable est particulièrement inégalitaire et accentue les différences déjà significatives de salaires de base (voir graphique ci-après, tronqué à 100 000 euros de variable, une barre représentant un salarié touchant du variable, l’ensemble des salariés étant classés par salaire de base croissant).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s